Le projet pédagogique

La SEGPA (Section d’enseignement général professionnel adapté) est un cycle spécifique du collège. Deux principes président à la définition d’une SEGPA :

  • Faire des élèves de SEGPA des collégiens à part entière.
  • Préparer les élèves à une poursuite d’études qui leur permettra d’accéder, au moins, à une qualification de niveau V (CAP).

La SEGPA du collège accueille des élèves de 12 à 16 ans qui ont d’importantes difficultés scolaires. L’orientation en SEGPA, en accord avec les familles, est approuvée par la Commission Départementale d’Orientation vers les Enseignements Adaptés (CDOEA) présidée par l’Inspecteur d’Académie.

Les élèves suivent dans des classes à effectif réduit (16 élèves maximum) un enseignement donné par des professeurs spécialisés, des professeurs du Collège et des professeurs de Lycée Professionnel.

 

L’équipe éducative accompagne l’élève dans la construction de son projet tout au long de sa formation. Elle travaille autour de quatre axes :

  1. Construire une image positive de lui-même
  2. Développer son autonomie
  3. Maîtriser les savoirs indispensables à une poursuite d’études
  4. Construire le projet professionnel

Après leur scolarité en SEGPA, les jeunes entreprennent pour la plupart la préparation d’un diplôme professionnel qualifiant sous statut scolaire (en EREA, Lycée Professionnel) ou sous statut d’apprenti (alternance entreprise/Centre de Formation d’Apprentis)

La SEGPA Saint Charles Camas accueille 64 élèves de la 6ème à la 3ème. Son équipe pédagogique est composée de professeurs d’enseignement général, de professeurs de technologie, d’un animateur en pastorale scolaire et d’un personnel d’éducation.

LA SCOLARITE EN SEGPA

Les programmes

Les programmes de la SEGPA sont ceux du collège mais adaptés aux niveaux et aux capacités de chaque élève. La progression individualisée des élèves s’inscrit dans le cadre des 2 cycles du collège :

Cycle d’adaptation : la classe de sixième  a pour but d’accueillir les élèves en collège et de faciliter leur adaptation; les savoirs de base acquis à l’école primaire sont renforcés. C’est la dernière année du cycle (CM1/CM2/6ème).

Cycle d’approfondissement :

les classes de cinquième et de quatrième confortent les apprentissages généraux et technologiques. En troisième apparaît un nouvel objectif : affirmer son projet professionnel et réussir son orientation en Lycée Professionnel. L’ensemble correspond au cycle 4 du collège.

En fin de troisième, les élèves présentent le CFG (Certificat de Formation Générale).

La construction du projet professionnel

Au collège

Dès la quatrième et jusqu’en fin de troisième, l’enseignement technologique s’oriente vers un enseignement pré-professionnel sous la forme d’ «atelier» de technologie. L’élève découvre des champs professionnels et commence à acquérir des connaissances propres, mais aussi des savoir-être et des postures transposables à tout métier.

Notre SEGPA propose les deux ateliers suivants :

  • HAS (Hygiène/Alimentation/service)
  • VDM (Vente/distribution/magasinage)

Pour ces deux ateliers, les élèves travaillent dans des salles spécialisées : une cuisine pédagogique et un magasin-école entièrement équipé attenant à un espace multimédia.

Important :

L’objectif de la SEGPA n’est pas d’apporter aux élèves une formation qualifiante mais de leur donner tous les éléments pour bien choisir la formation qu’ils suivront après la SEGPA et de les préparer pour aborder cette formation.

Donc, le choix d’un atelier HAS ou VDM ne détermine en rien le type de CAP que l’élève choisira après la troisième. L’orientation en fin  de troisième est « ouverte ». L’équipe pédagogique met tout en œuvre pour réussir cette orientation.

De plus, la réussite de son orientation dépend aussi d’une bonne information ; ainsi l’équipe pédagogique propose aux élèves :

  • Des participations aux différents forums d’information sur l’orientation (Métierama, Techné).
  • Des recherches guidées dans les C.I.O. (Centre d’Information et d’Orientation), des visites de « La Cité des métiers».
  • Des visites et « mini-stages » dans des lycées professionnels.

Enfin, nous avons passé une convention avec un organisme de conseil en orientation (A.C.O.P.A.D.) qui met à disposition des élèves une conseillère d’orientation psychologue.

En entreprise

En quatrième et en troisième, cet enseignement est complété par des stages en entreprise qui aident l’élève à préciser son projet professionnel, à faire la preuve de sa capacité à se prendre en charge et à affiner son autonomie sociale.

A partir de la 4ème, les élèves partent à la découverte des activités professionnelles et des métiers, à l’acquisition d’attitudes sociales et professionnelles ainsi qu’à l’acquisition à un niveau adapté de connaissances techniques.

Les stages d’observation et d’initiation en classe de quatrième ont pour principal objectif la découverte de milieux professionnels. Les élèves découvrent leurs goûts et leurs aptitudes.

Les stages d’application en classe de troisième permettent aux élèves d’articuler les connaissances acquises et les compétences développées en milieu scolaire et les langages techniques et pratiques professionnelles.

 

NOTRE PÉDAGOGIE ET NOS PROJETS PÉDAGOGIQUES

Nous prenons en compte les difficultés et les potentialités de chaque élève et adaptons notre enseignement pour que chaque élève puisse maîtriser en fin de collège les fondamentaux en français et en mathématiques et acquérir toutes les compétences du Socle Commun (cycle 3).

Les modes d’apprentissage sont basés sur un enseignement inductif. Nous nous appuyons, quand cela est possible, sur des situations réelles et concrètes de référence pour les transformer en situations d’apprentissage pour les élèves. Ainsi l’élève part d’une situation concrète pour acquérir des savoirs théoriques.

L’enseignement du français se diversifie par la mise en place de projets annuels qui s’appuient sur le théâtre, le cinéma et le roman. Ils aboutissent à des créations collectives de classe.

L’intérêt porté par les élèves à ce type de projet favorise leur investissement et facilite l’acquisition de compétences en expression écrite et orale.

Notre équipe pédagogique bâtit des projets pluridisciplinaires associant enseignement général, artistique et technologique qui aboutissement à des productions à caractère « social » individuelles ou collectives.

La gestion de tels projets demande aux élèves de réinvestir des notions « théoriques » dans des situations pratiques (ils trouvent du sens aux apprentissages) et leur permet de développer

d’une part des compétences sociales et civiques :

  • Le travail en équipe.
  • L’autonomie.
  • Le respect de l’autre.
  • L’entraide.

d’autre part des compétences méthodologiques :

  • la compréhension et l’appropriation d’un objectif
  • le respect de l’organisation et l’observation d’un échéancier
  • l’esprit d’initiative
  • la capacité de procéder à des bilans intermédiaires et à évaluer la progression d’un travail

Certains élèves se révèlent au cours de ces projets, de nouvelles aptitudes apparaissent, la confiance en soi et l’estime de soi grandissent !

L’évaluation

L’équipe pédagogique a le souci de bâtir des outils d’évaluations qui :

  • tendent à permettre l’auto évaluation et la confrontation avec l’avis de l’enseignant
  • mettent en avant les points forts, les points faibles et les besoins
  • soulignent la progression

Ceci dans le but de permettre à l’élève de progresser, de mieux se connaitre et de mieux s’estimer.

 

L’OUVERTURE AU MONDE EXTÉRIEUR, A SON ENVIRONNEMENT, A LA CULTURE

Par le projets pluridisciplinaires et les partenariats

Notre équipe s’appuie toujours sur les potentialités de notre ville, de notre région et de notre pays pour construire les projets disciplinaires. Des partenariats permettent à ces projets d’aboutir à des productions concrètes et proches de l’environnement des élèves.

Des partenariats avec :

  • Par la participation à des grandes manifestations régionales ou nationales (Téléthon, Tri Sélectif, la Semaine du Goût…) qui permettent aux élèves de « vivre » leur époque, d’approcher les grands défis de notre société et   de comprendre le sens de l’engagement.
  • Par des « sorties évènementielles » : Théâtre, Cinéma, Exposition, Opéra

LES TECHNOLOGIES D’INFORMATION ET DE COMMUNICATION (T.I.C.E.)

Depuis plusieurs années les nouvelles technologies liées à l’informatique font partie des outils mis à la disposition des élèves. L’apprentissage de leur utilisation s’accompagne d’une « éducation » à l’utilisation des T.I.C.E. Une charte signée par les élèves et les familles, rappelle aux élèves leur devoir, d’une part quant à l’utilisation du matériel mis à leur disposition et d’autre part quant à la protection et au respect de l’espace privé.

LE GOUT DE L’EFFORT ET DU TRAVAIL BIEN FAIT

Les productions écrites et orales des élèves, en classe ou dans le cadre des projets, sont le reflet de l’investissement des élèves. Des exigences qualitatives de ces productions (présentation soignée, souci d’une orthographe correcte, ponctuation…) sont progressivement demandées aux élèves. Au-delà des apprentissages, cette qualité est un chemin vers l’estime de soi et de la confiance en soi, sentiments qui facilitent la persévérance.

Tout en tenant compte des difficultés et des aptitudes de chacun, les équipes pédagogiques habituent les élèves, dès la sixième, à prolonger le travail fait en classe par du travail à la maison (exercices écrits et de mémorisation). L’évaluation de ce travail prendra plus en compte la qualité que la quantité.

 

LE CONTRAT D’ACCUEIL

Parallèlement aux diverses dispositions mises en place pour l’accueil des élèves de sixième et leur appropriation du collège, il importe aussi de privilégier celui des familles. L’équipe de sixième propose, une fois par semaine, aux familles et à leur enfant un travail de « méthodologie » et « d’échanges de pratique ».

Objectifs de ce dispositif :

  • Oser le « franchissement » de la porte du collège
  • Connaître le collège
  • Recevoir des conseils pratiques et méthodologiques pour aider les élèves
  • Prendre sa place dans le collectif et auprès de son enfant

Ces réunions sont aussi pour les familles des temps de parole et  contribuent à créer une relation de confiance entre les familles et les équipes et donne un sens à la notion de « co- responsabilité » familles/enseignants.